ACCUEIL FAMILIAL

Le projet d’accueil du placement familial est basé sur la recherche d’une socialisation à travers la participation à une vie familiale, sociale, locale.

Le service accueille des personnes adultes en situation de handicap, de 20 à 60 ans, répartis dans 30 familles représentant 50 personnes rémunérées.

L’implantation géographique des familles se situe sur tout le département des Alpes de Haute Provence.

Pendant leurs séjours en familles d’accueil, les résidents sont sous la responsabilité du C.A.S. et bénéficient du suivi et des prestations que nécessite leur état.

Les accueillants familiaux ont en charge les résidents trois semaines dans le mois et sont en repos la quatrième. Leurs résidents réintègrent alors l’institution où ils sont accueillis sur un service d’accueil de jour et dans des familles dites « relais » pour les temps d’internat. Ces familles relais disposent de logement sur le site du C.A.S. à FORCALQUIER.

HÉBERGEMENT

Les résidents sont accueillis le soir chez 2 familles relais habitant à proximité immédiate du service de jour P.F.S.

ACCUEIL DE JOUR P.F.S.

L’équipe de jour gère l’ensemble de la problématique du placement familial. Elle est composée d’un cadre socio-éducatif, de deux éducateurs spécialisés, de deux aides médico-psychologiques, d’un contrôleur sur site qui a la charge de visiter toutes les familles lors des trois semaines de travail. Une coordinatrice assure le lien entre l’établissement, les familles et les partenaires extérieurs.

Lors de la semaine de retour en institution, les résidents sont pris en charge par le service d’accueil de jour qui propose des activités variées : atelier cuisine – atelier informatique – jeux – tennis – sorties extérieures – balnéothérapie – sortie raquettes – sortie au restaurant – cinéma – shopping – musée – expositions – peinture – dessins – poterie et sport adapté.

L’organisation mise en place a pour but de favoriser les temps occupationnels, mais aussi de développer et entretenir le savoir-faire des résidents. Cette semaine est aussi une période d’observation et de soins. Le suivi médical et para-médical s’articule en grande partie au cours de la semaine institutionnelle de la personne adulte handicapée (visite du médecin, suivi avec la psychologue…).

Exemple d’activité, le tennis, encadré par des intervenants extérieurs.

Cet atelier allie le côté  ludique du sport au côté pédagogique des jeux.

Le tennis permet aux résidents d’améliorer leur concentration, leur motricité, d’apprendre à jouer en groupe (esprit d’équipe). La pratique d’un sport (à la fois d’équipe et individuel) aide en effet au développement psychologique et physique des personnes. Il s’agit aussi d’apprendre à respecter des règles tout en respectant autrui.

C’est également un moment de détente dans lequel bon nombre de résidents prennent plaisir à jouer. Les séances de tennis sont réalisées à l’aide de matériels pédagogiques évolutifs tels que des raquettes de mini-tennis, des ballons pailles, des balles en mousse, des filets de mini-tennis, un format de jeu réduit.

Les séances sont organisées autour de plusieurs thèmes : envoi de balles en direction de cibles, jeux de coordination, ateliers sportifs : apprendre à jouer en équipe, jouer en échange.

pfs_photo3